Côte d'Ivoire / Agriculture: Le Maroc apporte son expertise à L'ANADER

L’Agence Nationale d'Appui au Développement Rural (ANADER) a reçu le mardi 2 juillet, dans ses locaux, l'Ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire, Son Excellence Abdel Malek El Kettani. Et en présence de son Directeur Général, Dr Sidiki Cissé,  

L’hôte de marque est venu s'imprègner des activités de cette institution. Aussi, s'informer du bilan de la coopération entre l'ANADER et les institutions de son pays. Il a par ailleurs,  rassuré les dirigeants de cette institution à toujours œuvrer au renforcement de cette coopération sud-sud, initiée par le Roi Mohamed VI et le  Président ivoirien Alassane Ouattara. 

Non sans rappeler ceci :" Nous avons une collaboration au niveau du développement de la formation entre l'ANADER et l'Agence de Développement Agricole au Maroc. Une autre pour le développement du système informatique, l'utilisation du digital, et des accords avec l'Office Chérifien du Phosphate, OCP, qui développe des semences et des fertilisants appropriés "

Recevant son visiteur de marque du jour, le Directeur General de l’ANADER a été clair en ces termes : "Nous voulons nous enrichir de l'expérience avérée de votre pays en matière de développement agricole...compter sur votre appui personnel pour renforcer nos axes de collaboration avec les partenaires marocains afin de réussir la mission que l'État de Côte d'Ivoire nous a confié".

Le diplomate marocain a salué l'excellente collaboration entre la Côte d'Ivoire et son pays qui a vu naitre la signature de cinq accords de partenariat  avec le Maroc pour accroître les performances de l'ANADER. Et renforcer son leadership dans le conseil agricole en Côte d'Ivoire. Cette a été possible suite à un voyage d'étude qui s’est tenu du 16 au 27 Août 2014 avec des responsables de l'ANADER

Un voyage au cours duquel ils ont été séduits par le « Plan Maroc Vert ». Un grand plan de développement de l'agriculture qui s'appuie sur les richesses du pays, les qualités et les atouts des différents secteurs agricoles.

Grâce à ce plan, le royaume commence à développer des produits qui, jusqu'à présent, n'existaient pas dans son offre, notamment les olives. Au point de hisser le pays au rang des plus grands exportateurs africains de fruits et légumes. Et cela permet aux producteurs d'avoir des revenus récurrents.

Il est bon de noter l’ANADER est une agence ivoirienne qui œuvre pour le développement du secteur agro-pastoral et du milieu rural en Côte d'Ivoire.

Mohamed Compaoré

Auteur:
LDA Journaliste

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez aux premières loges des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN

+ Dossiers

Les PDG africains continuent de chercher des opportunités de croissance dans un contexte d’incertitudes économiques et sociopolitiques, selon le rapport Africa Business Agenda de P...