LA DIPLOMATIQUE D'ABIDJAN - Contenu
Daniel Coulibaly

Daniel Coulibaly

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le dimanche  25 octobre 2015. C’est le jour de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Et les différents candidats abordent donc le dernier virage de la campagne présidentielle pour convaincre les potentiels électeurs. Dans la commune de Yopougon, le directeur régional de campagne du candidat du RHDP affiche une grande sérénité à quelques jours du vote. Gilbert Kafana Koné a animé mardi une serie de meeting au cours desquels il a invité les militants de son parti à une fête au soir du 25 octobre. 

 

Cette tournée lui a permis d’aller à la rencontre des femmes du marché de la Sicogi, des militants du quartier Mami Fatai en passant par le quartier « Nouveau bureau » avec les artisans pour terminer au quartier Millionnaire de la commune. 

A chaque étape, ce sont des militants mobilisés et déterminés pour Alassane Ouattara qu’il a rencontré. A ces potentiels électeurs, il a expliqué la nécessité de donner un second mandat à M. Ouattara. Pour lui, ADO a déjà fait sa campagne à travers ses nombreuses réalisations. Aujourd’hui, le plus important, c’est de le garder pour les 5 années à venir. Pour ce faire, souligne-t-il, il faut aller retirer les cartes d’électeurs et se rendre massivement dans les bureaux de vote le 25 octobre prochain. Très serein, le député-maire de Yopougon a déclaré: " Le jour du vote ça sera la fête, parce qu'ADO est le seul candidat des dix prétendants au fauteuil présidentiel". 

Par ailleurs, M. Kafana Koné Gilbert a dénoncé les propos de certains candidats qui critiquent le programme de M. Ouatara lors de l’émission « Face aux électeurs ». « J’ai mal quand j’entends certains candidats parler. Or , on sait ce qu’ils ont fait quand ils étaient au pouvoir ou premier ministre par accident », a-t-il déploré.  

 

Comment

Gilbert Kafana Koné réussira-t-il à convaincre tous les jeunes ex-membres de la galaxie patriotique ? En tout cas, pour l’instant, il vient d’avoir le soutien de nombreux jeunes ex-membre de la galaxie patriotique. « L’Oracle », se fait-il appeler, est le tout dernier qui se met à la disposition du premier magistrat de la commune de Yopougon. 

 

Après Gnahoré Henri Hippolyte, N’Guessan Kouamé, Zaouli Théophile, Bécho Simplice, Zogbo Richmond, Irié Salvador, Aby Marus, Gnahoré Henri Hyppolite, Goh Bi Maxime, Awadji, Nado, Salam surnommé « Maître de la parole »…, ex-animateurs d’Agoras et Parlements, membres de la galaxie patriotique, qui ont décidé de s’engager pour la réelection d’Alassane Ouattara, c’est au tour de « l’Oracle » de s’ajouter à cette longue liste. Il est venu le dire à M. Kafana Koné Gilbert, directeur régional de campagne du candidat du RHDP à Yopougon

Selon son propre temoignage, il faisait partie des jeunes ex-combattants proche de l’ancien chef de l’Etat à Yopougon, lors de la crise post-électorale de 2011. Et il a du fuir la Côte d’Ivoire, comme bien d’autres, pour se retrouver en exil au Liban. Depuis la capitale libanaise(Beyrouth), nombreux de ses amis restés au pays, l’ont dissuardé de rentrer. Mais lorsqu’il a pris son courage pour revenir au pays, il a constaté que la réalité était loin de ce qu’on lui racontait. « Quand j’étais au Liban, on me disait Oracle il ne faut pas rentrer ton Yopougon brûle. Si tu rentres, on va te mettre en prison. Mais je suis revenir au pays et je ne suis pas en prison », a-t-il confié. 

Aujour’d’hui, il s’engage pour la réélection de M. Ouattara. « Y’ a quoi dans jalousie. Ca fait quoi si ADO a deux mandats », crie-t-il à qui veut l’entendre, ajoutant que lui et ses camarades sont prêts à mobiliser pour le retrait des cartes d’électeurs. 

Gilbert Kafana Koné n’a pas manqué de saluer une telle initiative : « Je loue votre courage, mais il va falloir parler à ceux qui pensent que c’est par les troubles qu’ils empêcheront la tenue des élections ou empêcheront ADO d’être élu, ils se trompent », a-t-il indiqué. 

Bien avant cette rencontre avec les jeunes ex-patriotes, le DRC du RHDP à Yopougon, Gilbert Kafana Koné, a sensibilisé les populations de Yopougon Port-Bouët II sur la nécessité de donner un second mandat à Alassane Ouattra qui évidemment passe par le retrait des cartes d’électeurs. 

 

Comment

Opes Holding, l’une des entreprises de construction et de promotion immobilière engagée dans le programme  présidentiel de 60 mille logements sociaux, économiques et standing procède depuis le vendredi 17 octobre 2015, à la remise des clés des premières habitations à près de 80 souscripteurs sur son site de Bingerville. Cette remise de clés intervient après l’inauguration de sa première villa témoin par le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan en mars dernier en présence du ministre, Mamadou Sanogo, de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, sur le même site.  

 

Cette remise de clés est la preuve de la promesse tenue par le Président Directeur Général de Olpes Holding et par ailleurs président de la Chambre Nationale des Promoteurs et Constructeurs agréés de Côte d’Ivoire, Siriki Sangaré, qui promettait en décembre 2014, que «  les maisons seront disponibles courant 2015 ». 

«Chose promise, chose due», dit l’adage populaire. C’est en tout cas, dans une ambiance bon enfant que les tous premiers souscripteurs ont reçu leurs clés. Ceux-ci n’ont pas manqué de traduire leur joie comme M. Siaka Traoré : « Je suis heureux de recevoir les clés de ma maison, c’est un sentiment réel de joie qui m’anime », s’est-il réjoui. Mme Boka épouse Bouah Angeline, bénéficiaire également d’un Logement social a traduit toute sa reconnaissance au Président de la République , au ministère de la Construction , du Logement de l’Assainissement et de l’urbanisme et à Opes Holding. « Je suis comblée et satisfaite car désormais j’ ai un toit grâce au  programme présidentiel des logements sociaux , économiques et de standing , je remercie le président de la République, le  ministère de la Construction , et l’opérateur immobilier Opes Holding». Pour Mme Soro Karidja épouse Soro, également bénéficiaire d’un logement dans ledit programme, « Opes Holding S.A est un gage de confiance et digne d’exemplarité pour l’acquisition des maisons». Quant aux agents assermentés du Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’urbanisme qui représentaient, à cette occasion, M. Adjoumani Kouakou, le Directeur du Logement, ils n’ont pas manqué d’attester de ce que les remises des clés à ses 80 premiers souscripteurs se soit déroulée conformément aux règles et disposition en la matière, décidées par leur ministère de tutelle, avec à sa tête, le ministre Mamadou Sanogo.

Précisons à toutes fins utiles, qu’Opes Holding  poursuit son vaste programme de Logement sur le site de Bingerville et construit également dans la ville d’Aboisso dans le cadre du même programme présidentiel des Logements sociaux, économiques et de Standing. A Bingerville, où ledit programme connait une mise à exécution impressionnante, ce sont 483 logements sociaux, économiques et standing sur un terrain de 12 hectares qui sortent de terre.   

 

Source: ServCom: Opes Holding

 

Comment

La Côte d’Ivoire vient de frapper un grand coup sur la scène internationale. Comme annoncé lors de la 92ème session ordinaire du Conseil International du Cacao en septembre dernier, elle va abriter très prochainement le siège de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO). 

 

En effet, la décennie de crise qu’a connue la Côte d’Ivoire n’a en rien douché les ardeurs de l’ICCO dans sa volonté affirmée depuis 2002 de déplacer le siège mondial du cacao sur ses terres d’origine. Avec les bonnes perspectives qui s’offrent désormais à la Côte d’Ivoire, l’ICCO a entamé depuis le 1er octobre la délocalisation de son siège à Abidjan. Rassuré par le retour à la normalité et fort d’une stabilité politique ayant entraîné le retour à Abidjan d’importantes organisations sous-régionales telles que la Banque Africaine de Développement (BAD) et de nombreux investisseurs internationaux.

Pour Cynthia ADEDIRAN  directrice locale de Jovago Côte d’Ivoire: “ Cette annonce est une preuve  tangible de la stabilité retrouvée d’un pays qui, en quelques années, a su consentir à faire d’importantes réformes sectorielles qui ont permis de renouer la confiance avec les institutions internationales, et d’attirer plusieurs géants mondiaux de l’industrie agro-alimentaire, de la culture, des médias et de l’industrie touristique”.

On se souvient que récemment, le français “Cémoi” et le singapourien “Olam” avaient installé des usines de transformation de cacao respectivement à Abidjan et San Pédro, de même que des grandes firmes hôtelières qui ont fait d’Abidjan leur base sous régionale.

Avec la délocalisation du siège de l’ICCO à Abidjan, la Côte d’Ivoire renforce son leadership sur la production et la commercialisation du cacao et devient le lieu de pèlerinage incontournable des férus du cacao et du chocolat - d’autant plus que l’Organisation internationale du cacao prévoit les constructions d’un centre de formation sur le Cacao et d’un musée du Cacao.

Premier producteur mondial de fèves de cacao avec une production en 2014 de 1,7 million de tonnes, le pays représente plus de 40% des récoltes mondiales et s’est fixé comme objectif de transformer les ¾ de sa production annuelle d’ici à l’horizon 2020.

 

Source : Jovago

 

Comment

M. Kafana Koné Gilbert, directeur régional de campagne du RHDP à Yopougon, a exprimé ses inquiétudes sur le manque d'engouement observé autour du retrait des cartes d’électeurs aux militants de son parti. Il l’a fait savoir lors d’une rencontre avec les fils et filles du Woroba(Seguela, Touba, Mankono..), résidents dans la commune, à la place CPI1 de Yopougon, le dimanche 18 octobre 2015.  

 

Les inquitétudes du directeur régional de campagne se situent au niveau des retraits des cartes d’électeurs. Selon lui, l’information qu’il a reçue de la CEI(Commission électorale indépandante) fait état de ce qu’il n’y a vraiment pas d'engouement pour le retrait des cartes d’électeurs. C’est pourquoi, confirme-t-il, la CEI a donc décidé de proroger le delai accordé pour le retrait jusqu’au mercredi, afin de permettre aux potentiels électeurs d’avoir leur carte. « Il ne faut pas rester chez soi et dire qu’on a déjà gagné. Vous devez aller retirer votre carte d’électeur, parce que celui qui ne vote pas c’est qu’il n’est pas reconnaissant à ADO », a prevenu Gilbert Kafana Koné, s’adressant aux ressortissants du Woroba de Yopougon.

« Sur le bulletin de vote, il y a un seul candidat(ADO), les autres sont des photos », a-t-il ironisé. 

Les fils et filles du Woroba, à travers leur porte-parole, se sont engagés à œuvrer pour la victoire du candidat du RHDP au soir du 25 octobre prochain. 

 

Comment

Gilbert Kafana Koné, directeur régional de campagne du RHDP à Yopougon, a procédé samedi à l’ouverture de l’espace d’animation de campagne du RHDP dénommé «  Village avec ADO » à l’espace Ficgayo. 

 

Selon lui, il s’agit d’un espace de rencontre et d’échanges, d’informations, d’ambiance de fête durant toute la période de campagne. Mais comme à ses habitudes, Gilbert Kafana Koné a attiré l’attention des uns et des autres sur un préalabre à la victoire de M. Ouattara. « Tout ceci est bien beau, mais si vous n’avez pas votre carte d’électeur pour voter, c’est comme si c’est peine perdu. Les cartes sont donc importantes. Alors allez dans vos bureaux de vote pour les récupérer », a-t-il averti. 

Occupant presque toute la superficie de la place Ficgayo, ce village restera ouvert pendant 6 jours. Ainsi, les militants du RHDP pourront assiter à des concerts, des prestations d’artistes en play-back, des projections de films sur le candidat Alassane Ouattara, des jeux etc, et surtout comment apprendre à voter. 

Avant cette ouverture du « Village Avec ADO», un peu plus tot dans la matinée une caravane a silloné presque toute la commune de Yopougon. D’Andokoi, carrefour Lycée Moderne en passant par le Complexe Jesse Jackson, aux Toits-Rouges, Nouveau quartier, Collège Segbé, Koweit, les Sapeurs-Pompiers, Terminus40(Kouté), la Sicogi, Terminus47, Niangon-Maroc, Oasis, Port-Bouët2, Siporex jusqu’ à la place Ficgayo, l’ambiance était festive à chaque passage de la caravane.   

 

Comment

Le directeur régional de campagne du candidat du RHDP à Yopougon Gilbert Kafana Koné tisse sa toile dans tous les quartiers de la commune pour la réélection d’Alassane Ouattara. Il était à Wassakara, où il a fait savoir aux populations que la politique de M. Ouattara vise à améliorer leurs conditions de vie, et surtout le développement de la Côte d’Ivoire. Cependant pour lui, le plus difficile n’est pas la victoire de M. Ouattara mais plutôt le taux de participation. 

 

Face aux autres candidats Gilbert Kafana Koné pense que Alassane Ouattara est le meilleur profil. L'autre challenge, selon le directeur régional de campagne du candidat du RHDP à Yopougon, c'est le fort taux de participation. Raison pour laquelle, il a appelé l’ensemble des électeurs à surseoir à toutes leurs activités le 25 octobre prochain, le temps d’aller voter.

Cissé Ousmane, directeur local de campagne à Wassakara, rassure que son quartier est « une banque électorale » pour le candidat du RHDP qui peut compter sur les commerçants, les transporteurs, les jeunes et les femmes.

Avant Wassakara, une équipe de campagne dirigée par le Gouverneur Robert Beugré Mambé, directeur régional de campagne du RHDP à Songon, était à Yopougon Niangon au ‘’Bar Eclat’’. Robert Beugré Mambé a invité chaque personne présente à ce meeting à aller convaincre son voisin de la nécessité de porter son choix sur le "cheval gagnant ADO". « Nous allons biser ADO, et pour cela il faut que chacun ait sa carte d’électeur, mais surtout aille vers son voisin pour le convaincre à voter notre candidat », a-t-il dit, ajoutant qu'il faut dire un grand merci à M. Bédié qui a accepté de marcher avec son jeune frère ADO.

 

Comment

La Journée mondiale de l’alimentation a lieu le 16 octobre 2015 de chaque année. Ce jour-là, des personnes de tous horizons se rassemblent derrière une cause commune : contribuer à l’éradication de la faim. 

 

Tout a commencé en 1945  au Québec avec la création de l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) afin de sensibiliser et susciter l’engagement dans la lutte contre la faim.

Selon la FAO, 805 millions de personnes, soit 1/9 dans le monde, sont victimes de sous-alimentation chronique – dont 60% de femmes, pendant que près de 5 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent de causes liées à la malnutrition chaque année. À l’occasion de cette journée, l’application de commande de repas hellofood Côte d’Ivoire lance « Vous votez, nous donnons », une campagne d’une semaine ayant pour objectif d’encourager l’effort collectif et de participer à ce mouvement global.

Du 16 au 22 octobre donc, Hellofood va rassembler les vœux de ses utilisateurs, qui choisiront l’un des cinq aliments de base (riz, pommes de terre, huile, sucre et farine) en commentant la publication Facebook. Pour chaque vœu d’utilisateur, l’entreprise donnera en leur nom 1 kg au Village SOS Abobo. Et si la publication Facebook est partagée par l’utilisateur, elle doublera la donation. Ainsi, plus les utilisateurs en parlent, plus Hellofood donne.

Afin de participer, tout le monde peut se rendre sur cette page et choisir l’un des aliments à donner, en apprendre plus sur chacun des 5 aliments de base, sur le Village SOS Abobo, ainsi que suivre en direct l’évolution des dons grâce à un compteur en temps réel.

En un simple clic, Hellofood Côte d’Ivoire donnera un kilo de nourriture au Village SOS Abobo. Donner n’a jamais été aussi simple. Rejoignez un mouvement mondial afin de mettre fin à l’un des défis universels les plus ancrés. Chacun peut ainsi concrètement apporter, avec Hellofood, sa pierre à l’édifice pour la lutte contre la faim.

 

Source : Serv Com : Hellofood

 

Comment

M. Kafana Koné Gilbert, directeur régional de campagne du RHDP à Yopougon, a appelé, au cours d’une série de meeting, les militants du RHDP de Yopougon-Kouté(quartier Carrière), Yopougon CIE(Zone 1) et Yopougon-Sideci(Zone 2, Saguidiba) à sortir massivement le 25 octobre prochain pour voter leur candidat, Alassane Ouattara.

 

«Pour cette élection, il s'agira d'un vote de reconnaissance à un bâtisseur. Il s’agira d’aller lui dire merci pour tout le travail qu’il abattu jusque-là, et aussi lui dire de poursuivre et terminer ce qu’il a commencé », a indiqué Gilbert Kafana Koné.  

De Yopougon-Kouté(quartier Carrière) en passant par Yopougon-Niangon CIE à Yopougon-Sideci-Venus(Saguidiba), il a donné le même message aux militants du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix. Pour lui, au soir du 25 octobre prochain , il faut que M. Ouattara soit élu au premier tour d’où le « un coup KO ». Pour cela, tout le monde doit aller voter en ayant sa carte d’électeur conditionnant la victoire du « Bravetchê ». 

«Celui qui dit aimer Dieu, qui dit croire en Dieu et qui ne vote pas le 25 octobre, a un problème avec Dieu. Mais pour nous, cette élection sera une fête et des choses que vous n’avez jamais vues se passeront à Yopougon », a clamé, avec assurance, le député-maire de Yopougon devant des militants visiblement déterminés.  

L’ambition d’Alassane Ouattara, a-t-il ajouté, c’est de travailler à l’émergence d’un Ivoirien nouveau. C’est-à-dire, une personne qui aime le travail, son pays, respecte son pays et son prochain... 

Pour leur part, les différents directeurs locaux de campagne de Yopougon-Kouté(quartier Carrière), Yopougon CIE(Zone 1) et Yopougon-Sideci(Zone 2, Saguidiba) ont promis mobiliser pour la victoire du candidat du RHDP.

 

Comment

Le leader africain de la réservation d’hôtels vient d’intégrer Google Hotel Ads, nouveau comparateur d’hôtels mis en place par Google. Ce partenariat donne aux utilisateurs du géant américain de l’internet d'accéder directement aux meilleures offres de la startup à tout moment et réserver un hôtel en quelques clics.

Le premier site de réservation d’hôtels en Afrique Jovago.com a intégré Google Hotel Ads. Cette collaboration stratégique vise à faciliter le processus de recherche d'hôtels et de réservation pour les voyageurs en Afrique via le moteur de recherche américain. Les utilisateurs de Google peuvent désormais accéder directement aux meilleures offres de la startup à tout moment et réserver un hôtel en quelques clics. 

"Google est aujourd’hui incontournable et son nouveau comparateur d’hôtels est un outil remarquable et  pratique pour les voyageurs du monde entier qui cherchent à faire un choix judicieux lors de leur réservation d’hôtel." a déclaré Paul Midy, CEO de Jovago.com, ajoutant que le but est de faciliter le processus de réservation de chambres d’hôtel.   

Jovago.com est référencé sur Google Hotel Ads avec environ deux mille hôtels, e 15,000 autres établissements devraient y être intégrés dans les prochaines semaines, faisant de l’entreprise panafricaine une solide présence sur le nouveau comparateur de Google.

L'initiative de Google permet à ses utilisateurs de cliquer sur les annonces de l'hôtel directement à partir de la page de résultats de son moteur de recherche. Ce service est également intégré avec Google Maps, qui permet à l'utilisateur de connaître l'emplacement exact de l'hôtel sélectionné tout en comparant les différents prix proposés.

Après le lancement de son application mobile disponible sur Androïd, l’incorporation de Jovago.com sur la plateforme Google Hotel Ads devrait apporter des nouvelles solutions aux voyageurs africains dans leurs déplacements sur le continent. 

Source : Jovago

 

Comment