LA DIPLOMATIQUE D'ABIDJAN - Contenu

Auréolé de son statut de doyen des délégués PDCI-RDA de la région de la Marahoué, Boti Bi Zoua jouit d’une grande assise politique dans la région de la Marahoué. Parrainé par le PDCI-RDA et plébiscité par la société civile et la quasi-totalité des populations des 3 départements que comptent la région de la Marahoué, il s’est imposé par le travail comme la nouvelle chance de la région au fil des semaines. Dans la perspective des élections régionales du 13 octobre.

La relation quasi-fusionnelle qu’entretien Boti Bi Zoua, le doyen des délégués PDCI-RDA de la région de la Marahoué et les populations pourrait se concrétiser par sa victoire au soir du 13 octobre 2018 à l’issue des élections régionales. Et pour cause, le parrainage de sa candidature par le PDCI-RDA ainsi que l’immense engouement que cela a pu susciter auprès des populations des départements de Bouaflé, Sinfra et Zuenoula représentent l’acte politique le plus marquant dans la région ces derniers mois.

Délégué PDCI-RDA de Sinfra commune depuis plus d’une décennie, membre du bureau politique, cadre proche des jeunes et des femmes, Boti Bi Zoua est sans aucun doute l’homme politique de la Marahoué apte à redonner un second souffle à cette riche et dynamique région de la Marahoué. Initialement cadre de premier plan du privé depuis plusieurs décennies, il a été de tous les combats pour l’implantation et le rayonnement du PDCI-RDA partout en Cote d’Ivoire et principalement dans sa région natale, la Marahoué.

Pilier su système Bédié dans la région, il est en mesure de mettre en musique la vision du patron du PDCI-RDA pour développer tous les départements et sous-préfecture de la Marahoué dans une approche de proximité et d’inclusion de toutes les compétences. Pour Boti Bi Zoua, il n’ y a pas de raison que seules les grandes villes (Abidjan, Bouaké, San Pedro) captent l’essentiel des grands projets de développement de la Cote d’Ivoire. En cas de victoire aux élections régionales, la Marahoué déjà connue sera une destination reconnue pour les investissements dans plusieurs domaines : santé, éducation, reprofilage des routes…..Pour le bonheur de toutes les communautés (Gouro, Baoulé, Malinké,Yowèrè) de la région. Bref, un nouveau pacte social avec les populations de la Marahoué.

 

Louis Tanin

 

 

Published in Politique

Le « Groupe Nouvelle Vision pour KAFANA » a décidé de s’engager pour l’actuel maire de Yopougon, Gilbert Koné Kafana, dans le cadre des prochaines municipales. Pour ce faire, cette association cordonnée par Kablan Alain Sahi, a procédé à l’instillation de 135 présidents des comités de soutien, le samedi 23 juin 2018, à la Place CP1.

L’objectif de ce mouvement est de ratisser large au sein des réseaux communautaires, dans les quartiers et sous quartiers de la commune. Il s’agit concrètement, sur le terrain, de « faire du porte à porte, sensibiliser l’électorat et recueillir le maximum de voix, afin d’assurer une victoire totale du député-maire Gilbert Koné Kafana, lors des élections municipales de 2018 », a fait savoir Alain Sahi Kablan.

Il justifie son engagement par les nombreuses actions du maire pour le développement de la commune «à travers vos nombreuses actions de développement et de solidarité, mais également votre engagement à donner un nouveau visage à cette commune chère à nous tous, les femmes, les jeunes, les handicapés, les associations et Ong, tous unis, vous manifestent leur soutien total aux élections municipales de 2018 », a-t-il soutenu.

Le député-maire Gilbert Koné Kafana a salué cette initiative et a encouragé les membres fondateurs du mouvement à privilégier la paix, la cohésion sociale qui permettront au Conseil municipal de travailler, de réaliser beaucoup d’autres actions de développement.

«Je suis un disciple de Alassane Ouattara. Je ne suis pas encore en campagne, je suis au travail et je vous assure que, dans 2 ans, dans 3 ans, notre commune sera autre chose que ce vous voyez actuellement. Dans deux mois nous allons procéder à l’inauguration officiellement du Mall de Yopougon, le centre commercial de Yopougon. Nous n’irons plus à Carrefour ou Playce par ce que tous ceux-là viendrons ici à Yopougon. Je vous ai promis le Marché de Gros et de Détails de Yopougon, les travaux sont en cours, nous sommes en train d’avancer surement et d’ici la fin de l’année vous verrez le début des travaux », a indiqué le maire de Yopougon.

 

Daniel Coulibaly/ Serv Com mairie

 

Published in Economie / Société