8è Jeux de la Francophonie : opportunité économique pour la Côte d’Ivoire

Les 8è jeux de la francophonie se tiendront au bord de la lagune Ebrié du 21 au 30 Juillet 2017. À moins d’un mois du début des compétitions, l’équipe d’organisation est à pied d’oeuvre pour une fête sportive et culturelle réussie. L’organisation de ces jeux est une véritable opportunité de développement pour la Côte d’Ivoire. Le pays enregistre, pour l’occasion, de nouvelles infrastructures sportives et culturelles construites ou réhabilitées.

Auteur: Dominique Eliane Yao

 

Cet événement multisport reste le plus grand rassemblement francophone. Il est également le plus médiatisé. La Côte d’Ivoire attend environ 4000 athlètes en provenance de 80 pays et 500 000 spectateurs. Plusieurs médias nationaux et internationaux seront présents pour faire vivre l'événement à plus de 500 millions de téléspectateurs. Le pays bénéficiera ainsi d’une communication à grande échelle.

L’enjeu touristique autour des Jeux de la Francophonie reste très important pour la Côte d’Ivoire, qui veut faire de ce secteur un pilier important de son développement économique. Les acteurs du tourisme, tels que Jumia Travel, accompagnent l’organisation à travers la promotion de la destination Côte d’Ivoire, en mettant en avant différents sites attrayants qui pourraient servir de lieux de détentes aux participants.

Les Jeux de la Francophonie devraient donner un coup de pouce à l’économie ivoirienne en pleine croissance depuis quelques années (environ 9% en 2016). Au delà des simples compétitions sportives et culturelles, les Jeux de la Francophonie sont une aubaine de développement économique pour la Côte d’Ivoire qui voit ses infrastructures réhabilitées. De nouveaux sites de jeux construits et tous les secteurs d’activités s’y voient impliqués.

Les milliers de spectateurs constituent de potentiels clients pour les commerces. Les sites touristiques du pays enregistreront certainement le plus grand nombre de visites dans la période de l’évènement. Le secteur du transport local sera également sollicité pour le déplacement des spectateurs et des athlètes. La gastronomie ivoirienne sera également mise en avant. En somme, de belles opportunités d’emploi en perspective pour la jeunesse ivoirienne qui sera sollicitée à plusieurs niveaux selon les demandes et les compétences requises.

Pour rappel, le musée des civilisations de Côte d’Ivoire, la bibliothèque nationale, le parc des sports, le Canal aux bois à Treichville, l’institut français et l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) sont, entre autres, les sites qui accueilleront les différentes compétitions. Le budget alloué à la Côte d’Ivoire pour l’organisation est estimé à 7,5 milliards de francs CFA, environ 11,4 millions d’euros.

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez aux premières loges des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN