Côte d’Ivoire: le Pr Amoa Urbain présente deux œuvres littéraires dont «Et si j’étais amoureuse de mon Prof »

Le Pr Amoa Urbain a présenté « Et si j’étais amoureuse de mon Prof » et « Un bouquet de rêves pour Madagascar », deux de ses ouvrages littéraires parus aux Editions Passerelle-Abidjan en 2017 à la presse, le jeudi 11 mai 2017, à l’Université Charles de Montesquieu-Abidjan. 

«Et si j’étais amoureuse de mon Prof » est un recueil de nouvelles. Il s’agit de dix nouvelles qui nous révèlent chacune la méchanceté et l’hypocrisie de l’Homme à travers une tournante qui n’épargne pas non plus l’auteur. 

L’intrique de ce recueil est l’histoire de la belle Josie, élève en classe de 4ème, est amoureuse de son professeur principal, Sainta, nouvellement nommé au collège de Bidji. Secrètement, elle rêve de devenir son épouse. Ce dernier, ignorant les sentiments de son élève, s’inquiète de la baisse du travail de la jeune fille. Il fait donc convoquer Mimi G., la mère de Josie…elle aussi envoûtée par un coup de foudre aveuglant… Une belle histoire qui invite à la lecture.

Mais pour le Pr Amoa Urbain, il faut plutôt voir au-delà de cette histoire, un dépassement de soi pour devenir le meilleur des meilleurs dans son domaine d'activité.  

Avec « Un bouquet de rêves pour Madagascar », c’est le poète qui s’exprime. Ce recueil de poésies magnifie l’Île rouge ou Nossy-Be ou Mine d’Arts des Îles ou Douce Amande des Îles ou enfin Orchidées dont il est tombé amoureux…lors d’un voyage dans ce pays. 

En outre, le Pr Amoa indique que tous ses travaux de recherche ne sont pas reconnus à leur juste valeur. « Ce n’est pas bien que nous produisons et qu’on les utilises sans citer l’auteur », a-t-il déploré.

Malgré cela,  il dit persévérer dans le travail. « Si on ne reconnait pas ce que je fais, c’est que je me dois de continuer dans le travail quand même», a-t-il affirmé. 

Par ailleurs, l’initiateur du festival international de Route des Reines et des Rois a annoncé la 11ème édition de ce festival du 21 au 27 août 2017. Cette édition se fera avec des innovations de taille dont des tournées dans plusieurs villes du pays telle que Bouaflé et surtout Bouaké pour la « reconquête de l’âme spirituelle » de la deuxième plus grande ville de la Côte d’Ivoire. 

 

Auteur:
Daniel Coulibaly
6726502 10280662

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez aux premières loges des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN