Valorisation de la Baie de Cocody : La CI et le Maroc lancent la phase active du projet futuriste

Coup d’accélérateur ! Le 3 juin 2015 L’Etat de Côte d’Ivoire et le royaume du Maroc signaient à Abidjan quatre conventions relatives à la mise en œuvre du projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody. C’était à l’occasion d’une visite officielle du Roi Mohammed VI sur "la perle des lagune". De source proche du dossier, La Diplomatique d’Abidjan apprend que les autorités des deux pays s’apprêtent à lancer dans les jours à venir la phase de plein régime de cet important chantier, qui va permettre à la baie lagunaire à passer de dépotoir en un véritable paradis. D’ores et déjà, une plateforme a déjà été bâtie sur le site et n’attend que la date de la cérémonie de lancement de ces travaux. Les drapeaux des deux pays, désormais engagés dans une exemplaire coopération Sud-Sud, y sont dressés en attendant l’événement.   

Auteur:
Armand Tanoh

Partage d’expertises ivoiro-marocaines

"Le projet constitue une occasion historique permettant aux compétences ivoiriennes et marocaines, toutes disciplines confondues d’œuvrer ensemble la main dans la main pour un objectif commun", avait alors indiqué le directeur général de l’agence pour l’aménagement du site lagunaire de Marchica au Maroc, Said Zarrou, lors de la signature de ces conventions, rappelle-t-on. "Le projet une fois réalisé constituera le symbole d’une Afrique dynamique, rayonnante et ouverte sur l’avenir", a-t-il ajouté.

100 milliards de francs CFA à investir

D’un coût total de 100 milliards de francs CFA, le projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody prend en compte la réhabilitation écologique de la baie de Cocody et  la lagune Ebrié, la réalisation de barrages et d’ouvrages hydrauliques, la construction d’infrastructures routières, d’ouvrages de franchissement, (...). Il prend également en compte la réalisation d’une marinade, d’un parc urbain et de promenades aménagé. Le projet intègre aussi le développement d’un programme ambitieux, d’équipements sportifs, culturels, ludiques et commerciaux. "Le projet de sauvegarde et valorisation de la baie de Cocody permettra de résoudre de manière durable les contraintes d’inondation et de circulation au carrefour de l’Indénié", commentait le coordonnateur du projet d’urgence d’infrastructures urbaines, Pierre Dimba.

Dépollution de la lagune

Il inclut la dépollution du plan d’eau lagunaire et l’aménagement paysagé de berges de la baie de Cocody. Un soulagement pour les nombreux usagers du boulevard lagunaire d’Abidjan, où l’air devient de plus en plus irrespirable.
Armand Tanoh  

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez au première loge des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN