Côte d’Ivoire: plusieurs prisonniers s’évadent du Palais de Justice d’Abidjan, avant leur comparution

C’est un fait insolite. Des prisonniers qui devraient comparaître devant le juge au tribunal d’Abidjan-Plateau ont réussi à prendre la poudre d’escampette, ce mardi 8 août 2017, avec l’aide d’individus armés.

Jusque-là, c’était dans les prisons qu’on attendait parler d’évasion de prisonniers, mais ce qui vient de se produire au tribunal d’Abidjan au Plateau, centre d’affaires du pays, ce mardi 8 août est inquiétant. Selon nos informations, c’est autour de 11h 30 mn que les faits se sont produits. Les prisonniers qui attendaient d’être jugés ont pu s’échapper avec la complicité d’individus armés sortis de nulle part pour tenir en respect les forces de l’ordre commis à la surveillance de ces derniers.

«Les forces de l'ordre se sont déployées pour mettre la main sur les fugitifs le plus rapidement possible, a indiqué une source rapportée par fratmatinfo. Une action qui n'a rien apporté. " Cette évasion de prisonniers en pleine justice a été possible avec la complicité de personnes venues de l'extérieur ", a jouté la même source au confrère en ligne.

Selon les sources du confrère Afrikipresse, un homme armé « a tenu en respect les policiers chargés de la sécurité des lieux, qu'il semblait bien connaître », avant de libérer au moins trois détenus; et les autres ont profité. «  Un véhicule 4X4 neuf attendait. Ils s'y sont engouffrés et sont partis", a confié un témoin de la scène au journal en ligne.

Le Procureur de la République, souligne le confrère, s'est aussitôt rendu au Ministère de la justice, pour rendre compte à la hiérarchie. Un peu plus tard, après les faits un important dispositif sécuritaire a été déployé aux environs du Palais du Justice pour un ratissage qui va s’étendre à toute la ville d’Abidjan. L'identification des personnes "évadées", devrait pouvoir se faire aisément, en examinant la liste des sorties du jour à la prison civile d'Abidjan, rassure une source sécuritaire qui s’est confiée à Afrikipresse.

Rappelons que le 6 août dernier, 3 prisonniers se sont évadés de la prison civile de Gagnoa qui sont encore dans la nature.

 

Daniel Coulibaly

 

 

 

Auteur:
Super User

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez au première loge des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN