Print this page

Mines et énergie: La Guinée Equatoriale présente des licences de pétrole, du gaz et des minerais aux Chinois

La Chambre Africaine de l’Energie organisera un road-show d’investissement à Pékin les 2 et 3 juillet 2019. Objectif, donner aux investisseurs chinois et asiatiques l’accès aux cycles de licences EG Ronda 2019 de la Guinée équatoriale pour le secteur pétrolier, gazier et minier.

« Ce road-show en Chine est au cœur de la stratégie de la Guinée équatoriale qui consiste à attirer une variété d’investisseurs et de sociétés pour explorer les ressources pétrolières, gazières et minérales du pays », a déclaré Gabriel Mbaga Obiang Lima, Ministre des Mines et des Hydrocarbures.

«Nous présenterons les opportunités d’investissement offertes par ces deux cycles d’octroi de licences et organiserons des réunions privées avec les investisseurs intéressés. Nous proposons des blocs à fort potentiel de découvertes de classe mondiale ainsi qu'un environnement des affaires réformé qui nous rend très compétitifs sur le plan international. Nous invitons toutes les parties prenantes de la Chine et de la région à participer à ce road-show et à discuter avec nous des opportunités commerciales en Guinée équatoriale.», a-t-il lancé.

Ce forum en Chine présentera 27 blocs proposés dans le cadre du cycle de licences de 2019 portant sur le pétrole et le gaz, y compris les blocs EG-23 et EG-27 (l'ancien bloc R, qui contient la géante découverte de gaz de Fortuna) pour le développement et l’évaluation et 25 autres blocks pour exploration.

Il offrira également aux entreprises chinoises, la possibilité d’explorer les ressources minérales de la Guinée équatoriale. en particulier dans la région de Rio Muni, dans la province du Littoral. Bien qu’inexplorée, cette région recèle un vaste potentiel en gisements minéraux tels que l’or, les diamants, les métaux de base, le minerai de fer et la bauxite.

« La Chambre et nos homologues chinois sont ravis d’accueillir les cycles d’octroi de licences pour le pétrole et le gaz et les mines d’EG Ronda en Chine. La Guinée équatoriale reste largement inexploitée et sous-explorée. Les investisseurs chinois sont désireux de s'engager et de faire de bonnes affaires dans le secteur de l'énergie et nous sommes heureux de leur soutien », a déclaré Mickael Vogel, Directeur de la stratégie d'African Energy Chamber.

A noter que plus tôt cette année, le ministère des Mines et des Hydrocarbures de la Guinée équatoriale a lancé son tout premier cycle de licences d'exploitation minière, ainsi que le cycle de licences d'exploitation du pétrole et du gaz 2019. Ces cycles sont essentiels pour stimuler davantage l’exploration en Guinée équatoriale et soutenir la diversification économique du pays en développant son industrie des mines et des minéraux à fort potentiel.

Mamadou Johann

Auteur:
LDA Journaliste