La Lettre Diplomatique

Switch to desktop Register Login

Armand Tanoh

Armand Tanoh

URL du site internet:

La nouvelle est tombée il y a moins d’une heure et déjà, au siège de campagne de François Fillon, on plie les gaules. Rangés, les petits fours, bouteilles de vin, ou jus de fruits… Le candidat de la droite et du centre ne sera pas au second tour de l’élection présidentielle, assez largement distancé par Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Fin d’une campagne éreintante, plombée par les affaires et la mise en examen de l’ancien Premier ministre.

L’ambiance n’aura de toute façon jamais décollé. Quelques minutes avant l’annonce des résultats, les militants fillonistes tentent bien d’afficher leur optimisme, sans convaincre. Certains ont le regard plongé sur l’écran de leur téléphone portable, d’autres mettent la main devant la bouche quand ils parlent, comme s’ils partageaient des secrets d’Etat. Camille, 38 ans, se perd en conjectures. Elle espère que Marine Le Pen ne sera pas au second tour et imagine même un instant glisser un bulletin Mélenchon dans l’urne le 7 mai pour faire barrage à la candidate frontiste. Daniel, 66 ans, ne veut pas accabler son champion : «Il s’est retrouvé tout seul, le pauvre. Il a fait ce qu’il a pu, sans se décourager.»

«Hollande va faire élire son clone»

A 20 heures, la messe est dite. Fillon ne dépasse pas les 20%, un score que ses militants accueillent sans un bruit. Quelques minutes plus tard, on aperçoit sur le balcon de l’immeuble d’en face deux jeunes hommes chambrer les derniers fidèles du Sarthois. Dans le vaste open space, personne ne réagit. Un verre de vin à la main, Sam, la vingtaine, s’en remet aux prochaines élections législatives, espérant une bonne performance de la droite pour «protéger nos institutions et notre programme». Le jeune homme n’a que peu confiance envers Emmanuel Macron, qu’il juge «plutôt léger». A côté de lui, son ami renchérit : «Il est fort ce Hollande quand même ! Il va réussir à faire élire son clone !»

Même sentiment chez Xavier, 49 ans, qui estime que le candidat En marche a été «protégé» et même «porté par le système». Alors qu’à la télévision, certains responsables des Républicains se laissent aller aux premières critiques, à peine voilées, contre la campagne de François Fillon, l’heure n’est pas encore au devoir d’inventaire chez les militants. Ils n’en démordent pas : leur candidat a été victime d’une «chasse à l’homme», d’une «collusion entre l’appareil d’Etat et l’appareil judiciaire». Xavier dit «peser [ses] mots» : «L’élection a été truquée, volée même !» Dans la rue, accoudée à une barrière, une dame âgée s’énerve contre les «journalistes, tous des merdes».

Lire la suite sur Liberation.fr

Comments ()

Deux coups de génie. Un engagement de leader. Ainsi peut-on résumer la brillante prestation du barcelonais Lionel Messi ce dimanche soir dans le fameux classico qui opposait son club à son grand rival le Real de Madrid. Lionel Messi, s’illustrant en grand Maestro des surfaces de réparation a frappé par deux fois du plat de son pied gauche magique. Offrant ainsi la victoire à l’ultime minute du match. 

Au terme d’un Clasico très enlevé, le FC Barcelone a arraché un succès très important sur la pelouse du Real Madrid (2-3) lors de la 33ème journée de Liga. Grâce à cette victoire, les Barcelonais reviennent à hauteur des merengues, mais comptent tout de même un match de moins.

Comments ()

Le coordonnateur du Programme d’appui au secteur agricole (PSAC), Agnéroh Amari, a déclaré vendredi, à Korhogo, que le projet est près d’atteindre les objectifs qui lui ont été assignés à sa création il y a trois ans.

« Nous sommes sur la bonne voie. Nous pouvons atteindre nos objectifs de développement », a affirmé M. Agnéroh au terme d’une mission dans les régions du Bagoué, du Tchologo et du Poro qui lui a donné l’occasion d’apprécier, sur le terrain, l’état d’avancement des chantiers et activités financés par le projet.

La mission du coordonnateur du PSAC dans le bassin cotonnier ivoirien avait comme autre objectif de donner une ultime impulsion à l’exécution des projets en cours en vue de rattraper les retards éventuels, à six mois de la clôture du programme.

« Les populations et les producteurs nous ont exprimé leur satisfaction par rapport à l’impact des activités du PSAC », a affirmé M. Agnéroh, expliquant que la production du coton s’est améliorée suite à la réhabilitation de nombreuses routes rurales, à la fourniture de bœufs de culture attelée, à la distribution d’équipements et de matériels agricoles, à l’installation de pièges à mouches tsé-tsé et au renforcement des capacités techniques et opérationnels des coopératives.

Le PSAC a été conçu pour améliorer la productivité des petits producteurs, renforcer les coopératives de producteurs et faciliter leurs accès aux différents marchés. Après trois années, ses performances lui valent les félicitations des bailleurs de fonds internationaux que sont la Banque mondiale et l’Union européenne, a confié M. Agnéroh à l’AIP.

Comments ()

La ministre congolaise de la Promotion et de l’Intégration de la femme au développement, Ines Bertile Nefer Ingani, a déclaré, samedi, lors d’une séance de travail avec son homologue ivoirien, le Pr Mariatou Koné, être venue s’inspirer de l’expérience ivoirienne en matière de promotion et de leadership féminin.

Mme Nefer Ingani qui avait à ses côtés l’ambassadeur du Congo à Abidjan, a indiqué que la Côte d’Ivoire compte de nombreuses avancées dans le domaine d’intégration socioéconomique dont son pays pourrait s’en inspirer et qui pourrait faire l’objet de signature de conventions lors de la prochaine session de la grande commission mixte.

Elle a en outre signalé que les femmes congolaises possèdent de l’expérience en matière de paix dont pourraient bénéficier les femmes ivoiriennes.

Pour le Pr Mariatou Koné, cette visite témoigne de la volonté de rapprochement entre la Côte d’Ivoire et le Congo, saluant l’excellence des relations entre les deux pays qui se consolident chaque jour davantage à travers, selon elle, des partenariats gagnants-gagnants.

Mme Ines Bertile Nefer Ingani va séjourner en Côte d’Ivoire pendant quatre jours au cours desquels elle rendra visite aux associations et coopératives de femmes et aura des séances de travail avec d’autres ministères techniques, a-t-on appris.

Comments ()

Un atelier de renforcement de capacités des professionnels de santé de 12 districts sanitaires, ayant pris fin vendredi, à Abidjan, a permis aux participants d’être outillés sur les règles sanitaires internationales, rapporte l'AIP.
Selon une note d’information parvenue dimanche à l’AIP, l’objectif de cette formation était d’instruire les participants sur les mécanismes de prévention des épidémies. Elle a bénéficié de l’appui de l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire.
« Cette formation démontre l’engagement de l’Etat de Côte d’Ivoire pour une meilleur sécurité sanitaire. Ce procédé peut être un modèle pour d’autre pays car la santé publique favorise le développement des peuples. Les USA sont engagés donc à aider son partenaire à assurer la formation des districts sanitaires en épidémiologie terrain d’ici 2019 », a confié le représentant de l’ambassade des Etats-Unis.
Les participants seront suivis par la suite sur un an environ, en collaboration avec l’Institut national d’hygiène publique (INHP). Ils produiront des rapports mensuels ou bimensuels, en vue de les inciter à surveiller les maladies, à avoir des données de qualité, à les analyser et les interpréter pour ensuite fournir ces informations aux décideurs pour que des mesures idoines soient mises en place.

Comments ()

Le ministre des Eaux et Forêts, le Général Issa Coulibaly effectuera lundi, une visite de terrain sur les sites du Zoo d’Abidjan et du jardin botanique de Bingerville, rapporte l'AIP, citant une note d’information de ce ministère.

Selon le document, ces aires protégées rencontrent des difficultés de fonctionnement liées à une occupation anarchique et illégale de son espace par des riverains et des squatters. Le ministre Coulibaly s’y rend donc afin d’apprécier les irrégularités et apporter des solutions durables à leur situation.
Il s’agit de la toute première visite du Général Issa Coulibaly depuis sa prise de fonction à la tête du département en janvier, rappelle-t-on.

Comments ()

Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle en France ont été proclamés, donnant les candidats Emanuel Macron du mouvement « En Marche » et Marine Le Pen de l’extrême droite en tête, avec respectivement 23,7% et 21,7% des suffrages exprimés.

Les deux candidats arrivés en tête s’affronteront au second tour dans deux semaines.

Ils sont suivis, selon ces résultats, par François Fillon (Les Républicains, 19,5%), Jean-Luc Mélenchon (« La France insoumise », 19,5%), Benoit Hamon Hamon 6%.

Onze candidats étaient opposés lors de ce premier tour de la présidentielle français, dont le taux de participation s’estimait à 69,42% à 17 heures (heure de France).

Comments ()

Le siège de la Caritas diocésaine de Bondoukou a été inauguré et béni, samedi, a constaté l’AIP. Ce siège, situé au quartier TP de la ville de Bondoukou, près du Centre hospitalier régional (CHR), compte un secrétariat et trois bureaux.

« La Caritas est une institution d’Eglise dont le fondement s’enracine dans la doctrine sociale de l’Eglise, communément appelée « Enseignement social de l’Eglise ». Autrement dit, c’est une œuvre divine fondée sur l’œuvre de Jésus Christ exprimant le visage de Dieu le Père. Elle est le prolongement de l’action de Jésus-Christ dans le monde se traduisant comme instrument de la mise en œuvre de la pastorale sociale », a expliqué le directeur de la Caritas diocésaine de Bondoukou, le père Maximin Lucien Da.

Il a souligné que cet instrument de la pastorale sociale de l’Eglise qu’est la Caritas diocésaine, engagée de manière professionnelle dans le développement, entend notamment de se pencher sur la lutte contre les différentes formes de pauvreté, de promouvoir un développement humain intégral, d’appuyer et coordonner toute initiative de développement intégral des personnes et des communautés ainsi que de susciter des initiatives et élaborer des stratégies d’intervention responsable dans les actions pastorales sociales.

Le père Maximin a relevé que sa structure compte également travailler à sensibiliser les populations locales contre l’esprit de l’assistanat. Toutefois, elle viendrait en aide aux pauvres et aux gens démunis dans certaines situations notamment dans « le cas d’une catastrophe naturelle qui détruit les récoltes, les infrastructures, prive les individus des besoins vitaux, de toits, et provoque une pénurie alimentaire, mais aussi de médicaments et de vêtements ».

L’investiture du conseil d’administration de la Caritas diocésaine, des prières et chants ainsi qu’une quête ont meublé cette cérémonie qui a enregistré la présence du secrétaire général 1 de la préfecture de Bondoukou, Etienne Kamena Kré, du sous-préfet de Sapli-Sépingo, du maire résident de Bondoukou, Ouattara Bourahima ainsi que de l’administrateur diocésain, le père Benoît Kouassi.

Comments ()

Le gouvernement ivoirien doit aider l’Union industrielle textile de Côte d’Ivoire (UTEXCI) à éviter de mettre la clé sous le paillasson, ont plaidé les populations de la région du N’zi, lors d’un micro trottoir réalisé dimanche à Dimbokro par l'AIP.

« La réouverture de l’UTEXCI a suscité chez nous beaucoup d’espoir mais voilà que seulement quatre ans après ce moment d’euphorie, l’entreprise peine à prendre son envol. C’est vrai que c’est privé mais il faut que l’Etat vienne au secours pour éviter une nouvelle fermeture qui est synonyme de désastre dans la région. C’est une question vitale et sociale », a plaidé un chauffeur de taxi, Médard Kouassi.

Il a estimé qu’une reprise à plein régime de cette unité industrielle, poumon économique du N’zi, va booster l’économie de la région, éviter les divorces et diminuer les vols et agressions (…).

Pour le commerçant Sangaré Badara, « quand tout va bien à l’usine, le grand marché en ressent le premier les effets. « Il n’y a pas d’entreprises ici. Si la seule qui peut permettre à nos jeunes, diplômés ou non, de travailler, je me demande comment on pourra gérer les enfants, C’est pourquoi, je demande à l’Etat d’aider l’entreprise à sortir de la zone de turbulence», a-t-il ajouté.

Depuis plus de huit mois, rappelle-t-on, l’UTEXCI est confrontée à un problème d’approvisionnement en matière première notamment le coton. Elle revendique, au dire du directeur général Dr Vassiliki Konaté, en termes d’emplois directs 380 personnes et 500 à 600 personnes, en termes d’emplois indirects,.

Comments ()

Le parc national de la Comoé, le plus de parc de Côte d’Ivoire de par sa superficie de 1,15 million d’hectares est, aujourd’hui ,menacé par les activités des orpailleurs et des braconniers, a appris samedi, l’AIP, lors de la sortie détente des jeunes catéchumènes de la paroisse Sainte Anne de Téhini.

Ce parc a un patrimoine très riche et diversifié avec les cynocéphales, les babouins, les antilopes, les éléphants, les lions etc. Il contient plusieurs espèces végétales constituées en savane arbustive et en forêt galerie, plusieurs mares et le fleuve Comoé.

Situé dans la région du Bounkani, il est sous la protection des agents de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) dont la mission est de lutter contre son occupation illégale.

Comments ()

Copyright LDA. All rights reserved. Designed by madox.ci

Top Desktop version