CEDEAO : Les chefs d’Etat donnent leur accord de principe pour l’adhésion du Maroc

Un grand pas franchi pour que le Maroc, pays situé dans le Nord-ouest de l’Afrique, devienne le 16ème Etat membre de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). En effet, les chefs d’Etat et de gouvernement, réunis au 51ème Sommet ordinaire de l’organisation ont "donné leur accord de principe pour l’adhésion du Royaume du Maroc à la CEDEAO, eu égard aux liens forts et multidimensionnels de coopération" qui lient le royaume chérifien aux Etats de la sous-région.

« La Conférence des chefs d'État et de gouvernement a adopté le principe d'adhésion du royaume du Maroc à la CEDEAO », indique le communiqué final  de ces assises tenue le dimanche 4 juin 201à Monrovia au Libéria, consulté par La Diplomatique d’Abidjan (www.ladiplomatiquedabidjan.com ).

La Conférence des chefs d’Etat a également décidé d’inviter le roi Mohammed VI à la prochaine session ordinaire de la CEDEAO, note également le document. Le Sommet a instruit la commission de la CEDEAO d’examiner les implications d’une telle adhésion conformément aux dispositions du traité révisé de la CEDEAO et de soumettre les résultats à sa prochaine session.

Ainsi, l’adhésion définitive du Maroc n’attend plus que la finalisation des dernières formalités techniques, et pourrait intervenir au terme de la prochaine Session des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

Tunisie et Mauritanie

Le Sommet a aussi « accordé le statut d'observateur à la Tunisie tout comme elle a agréé la demande d'association formulée par la Mauritanie », poursuit le communiqué.

La Mauritanie, ancien membre de la CEDEAO, a quitté ce groupement régional en 1999 pour se consacrer à l’Union du Magreb Arabe. Une organisation économique regroupant cinq pays (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Mauritanie).

Auteur:
Armand Tanoh
6726502 10280662

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez aux premières loges des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN