Burkina : Liberté provisoire pour Djibril Bassolé

 L’ancien ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, le général Djibril Bassolé a bénéficié mardi soir d’une liberté provisoire. Il est incarcéré depuis 2015, pour son implication présumée dans la tentative de coup d’Etat manqué au Burkina.

M. Bassolé a été inculpé de « trahison », atteinte à la sûreté de l’Etat, « complicité d’assassinat, de blessures volontaires », sur la base d’enregistrement d’une supposée conversation téléphonique qu’il aurait eue avec le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro.

En juillet, le Groupe de travail sur la détention arbitraire du Haut-commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU avait jugé « arbitraire » la détention de Djibril Bassolé, appelant à le « libérer immédiatement ».

 

Auteur:
Super User

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez aux premières loges des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN