Kenya : la Cour suprême valide la réélection d'Uhuru Kenyatta

La Cour suprême du Kenya a validé l’élection présidentielle d'octobre dernier et la réélection de Kenyatta, le lundi 20 novembre 2017. Elle a rejeté les deux recours demandant l'invalidation de la présidentielle à laquelle a refusé de participe l’opposant Raila Odinga. 

Elle valide ainsi la victoire d'Uhuru Kenyatta, le chef de l'État sortant, réélu à la tête du pays avec plus de 98 % des voix.

Le juge David Maraga, qui a annoncé le verdict des six magistrats de la Cour, a précisé qu'elle avait rejeté les deux recours en annulation en les jugeant non fondés. Lesquels recours avaient été déposés par un homme d'affaires associé à un ancien député proche de M. Odinga et par deux responsables d'ONG. Ils arguaient que la Commission électorale (IEBC) aurait dû procéder à une nouvelle sélection de candidats, après l'annulation de la première élection du 8 août. Ils mettaient également en cause le manque d'indépendance de cet organe, incapable à leurs yeux de garantir un scrutin équitable. 

Cette décision, pour laquelle le jugement détaillé sera rendu ultérieurement, signifie que le président kenyan, 56 ans, au pouvoir depuis 2013, sera investi le 28 novembre pour un nouveau mandat de cinq ans.


Daniel Coulibaly

Auteur:
Super User

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez aux premières loges des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN