Print this page

Côte d’Ivoire-Affaire cache d’armes à Bouaké : Des enquêteurs de l’ONU à Abidjan

La Diplomatique d'Abidjan (www.ladiplomatiquedabidjan.com ) annonait récemment l'arrivée imminente d'une équipe d'enquêteurs de l'ONU à Abidjan, pour appuyer la Côte d'Ivoire dans le cadre de l'enquête en cours sur la présumée cache d'arme découverte à Bouaké chez Souleymane Kamagaté (dit Soul To Soul), le directeur du protocole du président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, pendant la mutinerie mulitaire de la mi-mai. Cette nouvelle vient d'être officiellement confirmée. 

En effet, le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Nabagné Koné, a annoncé le mercredi 7 juin 2017, que des experts de l'ONU sont attendus à Abidjan pour apporter leur aide aux équipes locales dans la conduite des enquêtes à propos de l’affaire  de la cache d’armes découverte à Bouaké.  

 

L’arrivée des enquêteurs  onusiens est prévue pour ce même mercredi, a indiqué M Nabagné Koné. Alors que des soldats conduisaient, à la mi-mai, une mutinerie, réclamant le paiement effectif de primes à eux promises, des armes ont été découvertes,  à un domicile privé, dans la ville de Bouaké, épicentre du mouvement.

 

Le domicile est la propriété d’un proche collaborateur du président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Souleymane Kamagaté (dit Soul To Soul). Il a été, depuis, auditionné, à deux reprises,  par des enquêteurs de la gendarmerie nationale.

Auteur:
Armand Tanoh