"Affaire un million de dollars à Wilmots" : La FIF dément sans contredire, et entretient le flou

Depuis quelques jours de rumeurs circulent, notamment sur les réseaux sociaux ivoiriens, concernant l’ « accord mutuel » entre la Fédération ivoirienne de football (FIF) l’ex-sélectionneur des Eléphants footballeurs le 14 novembre, Marc Wilmots, ayant abouti à la rupture de la collaboration entre les deux parties.

Ces rumeurs indiquent que la FIF et M. Wilmots auraient convenue du décaissement d’une somme d’un peu plus d’un million de dollars (environ 524 millions FCFA) au profit du second cité, en guise de dédommagement, ou d’accord de rupture de contrat avant terme.

Chiffres erronés

Dans un communiqué transmis à la Diplomatique d’Abidjan (LDA, www.ladiplomatiquedabidjan.com ), ce lundi 20 novembre 2017, la FIF dénonce une « rumeur et de nombreuses sources (qui) avancent des chiffres erronés, ayant trait prétendument au salaire de Monsieur Wilmots, ainsi qu’aux indemnités que la FIF aurait consenti à lui payer ».

« Elle rassure l’opinion nationale que la bonne intelligence qui a prévalu aux discussions avec Monsieur Marc Wilmots, a abouti à un accord au bénéfice des deux parties », souligne le document signé du préfet Sam Etiassé, membre du comité directeur de la fédération.

Flou

Si ce communiqué vient pour apporter un démenti à ce qui se raconte au bord de la lagune Ebrié, il ne met pas pour autant fin au débat. Ou du moins, il n’apporte pas grand-chose qui puisse mettre fin à cette polémique. Bien au contraire.

Car la question qui reste posée et dont les Ivoiriens attendent toujours des réponses est : quels sont les vrais chiffres ? A combien le technicien belge était-il payé ? Combien a coûté la facture de son renvoi ?

En se fendant d’un communiqué qui reste royalement muet sur cette question, la FIF et son président Sidy Diallo – dont la démission est aussi vivement réclamé par une bonne partie du public sportif depuis la défaite des Eléphants face au Lions de l’Atlas du Maroc (0-2) le 11 novembre, synonyme de non qualification pour le mondial 2018- , ne font maintenir l’opinion dans le flou. En attendant donc un communiqué digne de ce nom qui informe réellement !

AT  

Auteur:
Super User

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez aux premières loges des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN