Sommet UA-UE/La position claire de Ouattara sur l'immigration clandestine et esclavage en Libye devant ses pairs

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a appelé, mercredi à Abidjan, les communautés africaine et européenne à œuvrer pour le démantèlement du réseau des passeurs, afin de juguler la crise des migrants qui, aujourd’hui, a pris une proportion démesurée, rapporte l'AIP.

« Il nous faut prendre des mesures urgentes et courageuses. Il nous faut mettre ensemble nos efforts pour démanteler le réseau des passeurs », a lancé M. Ouattara dans son discours de bienvenue à l’ouverture du 5ème Sommet Union-africaine (UA)-Union européenne (UE).

Selon le chef de l’Etat ivoirien, la situation actuelle qui prévaut en Libye, commande que des solutions idoines soient trouvées pour freiner l’exode des populations africaines vers l’Europe.

Au total, 83 chefs d’État et de gouvernement africains et européens prennent part à ce 5e sommet UA-UE, qui a pour thème principal « Investir dans la jeunesse pour un avenir durable ».

Environ 5302 participants représentant 55 pays d’Afrique et 28 pays d’Europe, ainsi que des délégations de pays amis, de la Commission de l’UA, de la Commission de l’UE, des organisations internationales, régionales et sous-régionales sont présentes à cette rencontre.

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, ainsi que les présidents du Conseil européen, de la Commission européenne, de l’Union africaine et de la Commission de l’Union africaine y sont également présents.

Auteur:
Super User

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez aux premières loges des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN